SERRURIER : métier, formation, compétences, techniques et prestations

Depannage Serrurier

Découvrez le métier de serrurier, les services qu'il propose mais aussi les techniques et outils qu'il emploie, les notions théoriques qui caractérisent son métier.

Serrurier

Depannage Serrurier pas cher

Entre précision et rapidité, le serrurier est un professionnel appliqué qui parvient à ouvrir toutes les portes, au sens propre comme au sens figuré !

Serrurier

SERRURIER : métier, formation, compétences, techniques et prestations

Le serrurier est un professionnel nécessaire dans notre société, que ce soit pour la pose de portes et serrures ou le dépannage, mais aussi pour les nombreuses autres prestations qu’il propose.

Quelle formation pour devenir serrurier ?

Différents parcours sont possibles pour devenir serrurier.

En France, le niveau IV/bac est requis pour être le titre de serrurier-dépanneur. La voie du CAP de serrurerie métallerie permet d’être ensuite serrurier salarié dans une entreprise à long terme ou dans le but d’acquérir les 3 ans d’expérience nécessaires pour s’établir à son compte.

En Belgique, c’est l’IFAPME qui forme les serruriers, avec 2 voies possible. La formation serrurier-apprenti s’adresse aux 15-24 ans et propose une alternance de cours et de pratique pendant 3 ans. Elle permet ensuite d’être salarié. La formation serrurier-chef d’entreprise s’adresse aux plus de 18 ans et dure 2 ans, convenant à ceux qui souhaitent à la fois être serrurier et diriger une entreprise.

Ces formations permettent aux apprentis d’apprendre les techniques inhérentes à leur futur métier, mais aussi des données théoriques qui les suivront tout au long de leur carrière (normes, lois…).

Champs de compétence, spécialités du serrurier

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le serrurier n’est pas seulement un professionnel de la serrure. Il sait aussi poser beaucoup d’autres installations liées à la sécurité, à l’ouverture et à la fermeture. Certains serruriers sont aussi vitriers, menuisiers, métalliers… Voici toutes les compétences techniques et théoriques du serrurier.

Connaissance experte de tous types de serrures

Le serrurier est habilité à reconnaître les serrures, leurs particularités, leurs marques, les différents types de barillets / cylindres… Serrure monopoint ou multipoint, serrure carénée, encastrée ou en applique, serrure de haute sécurité, etc. Il connaît les différences entre chaque niveau de sécurité d’une serrure et son intérêt pour le client. Ces notions fondamentales permettent au serrurier d’aiguiller le client sur le choix d’une serrure en fonction de ses besoins.

Principaux outils nécessaires au travail de serrurier

Souvent, le serrurier possède une mallette comprenant l’intégralité des outils de base du serrurier, comme les kits de démontage ou les coffrets d’embouts de vissage. En plus des pinces, perceuses, mortaiseuses, tournevis et autres outils standards à tout métier de la construction, le serrurier utilise les outils suivants au quotidien.

Limes

Comme dans tous les métiers où l’on travaille le métal, le serrurier a besoin de limes de tous types, formats et tailles. Limes rondes, carrées, fines, larges… Elles permettent un travail de précision.

Fileur de prise

Cet outil spécifique au serrurier lui permet de remettre en place une serrure en soulevant et tournant. Il fait partie du matériel qui demande de l’entraînement avant de pouvoir être maîtrisé.

Extracteurs

Lorsque le serrurier découvre une clé cassée dans une serrure, ou qu’il constate que le barillet ne tourne plus à cause d’un débris ou caillou coincé à l’intérieur, il utilise des extracteurs. Ces outils très fins évitent de changer une serrure alors qu’une simple extraction suffit.

Marteaux de serrurier

Il existe plusieurs types de marteaux, des ronds, des carrés… Ils permettent entre autres de taper sur des burins, rivets ou encore des chasse-goupilles.

Chasse-goupilles

En forme de petit et fin tournevis, le chasse goupille possède les dimensions idéales pour que le serrurier puisse bouger les goupilles qui bloquent le mécanisme de la serrure et ainsi la déverrouiller.

Outils de crochetage du serrurier

Le crochetage est une technique utilisée par les serruriers (et les cambrioleurs malheureusement) pour ouvrir une serrure sans en posséder la clé. Cela permet d’ouvrir une porte sans faire aucun dégât visible, d’où l’importance de posséder des serrures anti-crochetage pour éviter toute intrusion. Pour crocheter une serrure, le serrurier utilise divers outils, selon la situation. En voici quelques-uns et quelques explications sur leur rôle.

Clé de frappe / Bumpkey

Une clef de frappe ou clé de percussion sert à former un vide entre les goupilles du cylindre pour pouvoir y insérer une clé autre que la clé d’origine et ainsi déverrouiller la serrure. Cette technique demande de la pratique et peut s’avérer efficace pour ouvrir n’importe quelle serrures paracentriques même dite de haute sécurité. Le principe est le même avec la Bump key qui est fabriquée à partir d’une clé 999 ou d’une depth key.

Pickgun / Pistolet

Le pickgun aussi appelé pistolet de crochetage permet de créer un espace vide entre les goupilles et les contre-goupilles pour déverouiller toute serrure paracentrique ou certaines serrures radiales. Il est nécessaire d’être concentré, habile et rapide pour réussir ces méthodes d’ouverture de porte.

Les crochets palpeurs

Il existe plusieurs crochets utilisés par le serrurier, avec chacun un avantage unique. Les crochets palpeurs peuvent être de types serpents, racleurs, extracteurs, entraîneurs ou demi-diamants. Chacun convient à un contexte précis et dépendant du type de serrure et de sa réponse à l’un de ces crochets. Le crochetage de serrures demande donc une vraie expérience professionnelle en tant que serrurier pour être maîtrisée.

Le pistolet de crochetage électrique

Sur le même principe que le pickgun, le pistolet électrique fonctionne grâce à une impulsion fournie par le courant électrique qui est parfois plus facile à maîtriser de ce fait, puisqu’il faut que le serrurier déverrouille aussitôt la serrure et que cela demande une grande rapidité d’exécution.

L’impression

Technique infaillible, l’impression consiste à prendre l’empreinte du barillet pour produire une clé qui sera capable de l’ouvrir. Le serrurier peut ainsi ouvrir la porte sans démonter ni crocheter aucun élément de la serrure ou de la porte. L’impression se fait

Le by-pass

Le principe est différent du crochetage qui consiste à travailler au niveau du cylindre de la serrure. Le by-pass consiste à travailler au niveau du système de fermeture (pênes) directement. Le by-pass convient parfaitement pour ouvrir une porte claquée par exemple. Cette technique est parfois réalisée avec une radiographie car le matériau est à la fois souple et résistant, idéal pour manipuler le système qui verrouille la porte. Le by-pass est une technique de déverrouillage efficace sur serrure de porte mais aussi sur cadenas.

Pics informatisés

Le pic informatisé contient des disques et des broches. Il est conçu pour permettre au serrurier d’ouvrir une serrure complexe.

Connaissance des labels, normes et lois

Comme beaucoup d’objets que nous utilisons chaque jour, les serrures répondent à des normes précises, afin de garantir leur efficacité en termes de sécurité et d’éviter la vente de produits peu fiables. Le serrurier connaît ses normes, leur intérêt et il sait quels types de clients ont besoin de telles ou telles normes. La norme A2P est fréquemment exigé lors de l’installation de serrure, car elle certifie que la serrure est « anti-effraction », notamment anti-crochetage.

Le serrurier connaît aussi les lois inhérentes à son métier : quand a-t-il le droit d’ouvrir une serrure ou pas ? Que doit-il faire pour permettre aux clients d’être indemnisés s’ils ont subi un dommage qui correspond aux garanties de leur assurance ?

Reproduction de clés / doubles

Le serrurier possède les notions nécessaires à la fabrication de clés neuves. Faire des copies de clés de maison ou de voiture par exemple, lui est possible assez rapidement, grâce à tous ses appareils spécialisés. La reproduction de clés permet au client de disposer à nouveau d’un double lorsqu’il a perdu le double initial, ou à créer d’autres doubles pour des colocataires par exemple.

Installation de serrures, portes et systèmes de sécurité

Les techniques maîtrisés par un serrurier fraîchement diplômé comprennent l’installation de tous les équipements suivants et leur dépannage.

Pose de serrures et démontage

Le serrurier procède à la pose de serrures sur des portes déjà installées : portes d’entrées, portails, portes de garage… Mais pour cela, il doit aussi savoir démonter la serrure précédente, que le client souhaite remplacer parce qu’elle n’est pas assez sécurisante, parce qu’elle est HS ou inconfortable. Peut-être a-t-il subi un cambriolage et la serrure est endommagée. Le serrurier doit savoir gérer la situation de A à Z : démontage et remplacement du barillet ou de la serrure complète, déblocage de cylindres ou pênes bloqués, installation d’une serrure neuve ou d’un blo-porte neuf.

Le serrurier connaît les différences entre les 3 catégories principales de serrures. La serrure en applique qui est posée sur la façade de la porte, avec un mécanisme apparent. La serrure encastrée qui est intégrée dans la largeur de la porte, ce qui la rend bien plus esthétique. Et enfin la serrure carénée qui est un modèle plus moderne que la serrure encastrable.

Pose de portes d’entrée

Le serrurier est régulièrement amené à poser des bloc-portes, notamment pour dépanner un client dont la serrure et la porte ont été endommagées. Il maîtrise donc les bases des métiers de la construction : faire un enduit, percer, visser, quel que soit le matériau (mur en béton, plâtre, bois…). Sa connaissance englobe les techniques de pose de portes mais aussi les caractéristiques de chaque type de porte : porte blindée, porte en acier, porte vitrée ou semi-vitrée… Si la qualité du mur qui encadre la porte n’est pas au RDV, il peut être amené à refaire la maçonnerie afin de poser une porte neuve sur un mur sain.

Installation d’alarmes et vidéosurveillance

Le serrurier a pour mission de conseiller et aider ses clients à sécuriser les accès à leurs logements ou bâtiments. Cela englobe donc la pose de serrures mais aussi la pose de tous systèmes sécurisants, comme les alarmes, détecteurs de présence (mouvement, son, chaleur…), caméras… Ces systèmes de sécurité dissuadent les malfaiteurs de cambrioler un lieu privé et préviennent les propriétaires, locataires ou agents de sécurité en cas d’intrusion. La prévention est donc primaire et secondaire.

Pose de coffres-forts

Le serrurier est habilité à poser des coffres-forts de tous types. Sceller un coffre-fort dans un mur chez un particulier, installer une armoire coffre-fort dans un magasin ou une entreprise possédant des objets de valeurs en grande quantité… Le coffre-fort a pour but de mettre en sécurité un objet, qu’il s’agisse de bijoux, œuvres d’art, pièces rares, produits dangereux ou documents confidentiels. Le serrurier est formé à cette notion de confidentialité et à la nécessité d’une sécurité maximale pour ces installations.

Installation de systèmes de contrôle d’accès

De nombreuses portes sont équipées de systèmes de contrôle d’accès. Parfois le contrôle d’accès englobe même tout une entreprise, pas seulement une porte. Lorsqu’une salle contient des objets dangereux, de valeur ou confidentiels, le responsable peut choisir de la sécuriser via un digicode. Une serrure à code qui permet à chaque utilisateur qui connaît le code d’entrer dans cette pièce, mais pas aux autres.

Ouvertures de serrures et portes

Perte de clés, clé cassé ou volée, porte coincée, serrure bloquée, dans tous ces contextes le serrurier peut procéder à l’ouverture de porte en urgence afin de permettre au client d’entrer et sortir librement de son logement ou de son véhicule. Il peut utiliser le crochetage pour cela ou d’autres méthodes moins invasives.

Dépannage de tous types d’accès

Le serrurier ne s’occupe pas seulement des serrures qui ouvrent les portes d’entrée. En réalité, il est capable de dépanner tous types de serrures, sur tout type d’installation : porte d’entrée, porte blindée, serrures, coffres-forts, voiture, motos, utilitaires, 2 roues, volets, portails, portes de garage. Le serrurier dépanne tous les accès à un logement, une entreprise, un entrepôt ou à un véhicule.

Techniques de perçage

Le serrurier intervient parfois auprès des forces de l’ordre pour ouvrir une serrure, ou à la demande d’un client qui a perdu ses clés et doit pouvoir sortir de chez lui en urgence. Il procède alors au perçage de la porte ou à l’ouverture de porte selon des techniques moins radicales. Le perçage permet d’ouvrir une porte lorsqu’aucune autre solution n’existe a priori. Le serrurier perce le barillet, ce qui permet alors de déverrouiller la porte.

Compétences administratives du serrurier chef d’entreprise

Lorsqu’il est à son compte, le serrurier est responsable de l’ensemble des taches qui font vivre son entreprise. Il peut engager un comptable ou secrétaire mais souvent, il gère lui-même ses factures et sa comptabilité. Il maîtrise la rédaction de devis et factures, la communication avec le client et le service après-vente. Cela demande une rigueur et une organisation administrative importante, mais d’un niveau accessible à tout serrurier diplômé.

Contactez-nous directement: 0497666221

Reviews & Feedback

Avis

serrurier

★★★★★
5 5 1
serrurier information